1972, rapport d’activité du Président Lhermitte

« Le CIGREF tient aujourd’hui sa seconde Assemblée Générale, et c’est pour moi l’occasion et le plaisir de dresser un premier bilan d’activité après dix-huit mois de travail…
Tout d’abord, nous avons été l’objet de la part de nombreuses instances de demandes de coopération, et j’ai eu plus d’une fois le plaisir de voir évoquer le nom du CIGREF dans diverses publications. Ceci prouve à tout le moins que la notoriété de notre Club s’affirme favorablement. Toutefois, nous n’avons pas toujours répondu positivement aux propositions de collaboration, car nous manquons encore de temps et de moyens et il nous a fallu faire des choix…
» Pierre Lhermitte

La lecture du discours prononcé en 1972, lors de la seconde AG du CIGREF, par le Président Pierre Lhermitte, nous rappelle ce qui, dès l’origine a sans doute largement contribué à asseoir la notoriété de l’association : la fertilité de ses groupes de travail !

Que ce soit le groupe de travail « Relations avec l’Administration » considéré comme un interlocuteur privilégié par les Pouvoirs publics, ou le groupe « Problèmes de personnel » qui publie une enquête sur la rémunération du personnel informatique, outil indispensable à une profession toute neuve. On peut encore citer la publication d’un fichier sur la signalétique des matériels par le groupe « Entraide sur le plan matériel » et bien d’autres comme l’étude comparative des différents terminaux sur le marché, réalisée par le groupe « Téléprocessing » …

Lire le discours complet du Président Pierre Lhermitte

Catégories
0 Comments
0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire