Histoire informatique

  • 1973, François Gernelle invente le Micral N, premier micro-ordinateur

    1973, le CIGREF a 3 ans quand l’informatique s’apprête à descendre dans la rue…

    Comme l’a rappelé Pierre Lhermite, son premier Président, le CIGREF a été créé en 1970 pour faire face aux difficultés causées par les premiers pas de l’informatique. Cette informatique entre ainsi dans les grandes entreprises françaises comme instrument de gestion, notamment pour effectuer des tâches jusque-là traitées par la mécanographie.

    La vitesse de la révolution informatique n’est pas un mythe ! En effet, le CIGREF a tout juste trois ans et l’informatique de gestion n’a pas encore pleinement pris ses marques dans les grandes entreprises, quand une informatique nouvelle s’apprête à descendre dans la rue ! Entendons par là : à bousculer nos propres usages personnels… 

    Le Micral N, premier micro-ordinateur, est inventé par un Français, François Gernelle

  • Quand Pierre Lhermitte évoque l’informatique des années 60 et le CIGREF…

    En hommage
    à Pierre Lhermitte, visionnaire de l’informatique et Président fondateur du CIGREF

    Il y a quelques jours, le 22 avril, avec le décès de Pierre Lhermitte, le CIGREF s’est retrouvé orphelin de son Président Fondateur. Depuis 2010, le CIGREF a ouvert ce site pour rendre hommage aux femmes et aux hommes qui ont contribué à l’histoire de l’informatique. Aujourd’hui, c’est non seulement à son Président fondateur, mais aussi à cet homme de l’informatique, visionnaire dans les années 60, qu’Histoire CIGREF rend hommage.

    Nous avons déjà évoqué le rôle de Pierre Lhermitte à l’origine de la naissance du CIGREF. Evoqué également en tant qu’auteur du « Pari informatique » cet homme dont la vision structure encore aujourd’hui notre association. C’est avec fierté qu’en 2010, à l’occasion de son 40ème anniversaire, le CIGREF a accueilli Pierre Lhermitte pour retracer ce parcours saisissant allant « du Pari informatique à l’Entreprise numérique » ! (Album photos des 40 ans du CIGREF à la BnF). 

    Pour l’An 2000, Pierre Lhermitte est interviewé par le Monde Informatique

  • Histoire parallèle de l’informatique et des entreprises

    50 ans d’histoire informatique, de la 1ère tabulatrice à la naissance du CIGREF…

    On peut remonter l’histoire de l’informatique à l’apparition des premiers signes écrits ! En effet, le numérique n’est-il pas une véritable « révolution de l’écriture » et de ses objets, histoire retracée depuis « le calculi » (-3.300) jusqu’aux objets connectés… (infographie).

    Mais c’est aussi l’aventure d’une relation indissociable et fluctuante entre  informatique et entreprises, selon que celles-ci se trouvent être « fournisseurs » ou « utilisatrices » des technologies ! C’est de cette dualité et de l’importance de ce nouveau « pari informatique » pour les entreprises et la société qu’en 1970 est né le CIGREF, acronyme de « Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises ».

    En termes d’histoire, ce n’est que lorsqu’un certain nombre de grandes organisations adoptent une technologie, qu’elles sont confrontées à différents problèmes d’usage liés à cette technologie, qu’un écosystème se constitue, s’organise, échange. Dès lors, elle marque sa période.

  • A l’origine de l’informatique, une carte perforée…

    carte-perforeeQuand la carte informatique était perforée et en carton !

    Plus nous avançons dans le monde numérique, plus grandit le nombre de voix artificielles qui accompagnent nos balades sur le web : chatbot1 par-ci, intelligence artificielle par-là… Plus le temps passe et plus il devient difficile de ramener dans nos mémoires le souvenir des origines de l’informatique !

    Alors, si l’on remonte aux sources, avant même l’informatique populaire, à celle qui était réservée à des communautés (chercheurs, militaires…), certains des premiers objets de l’informatique deviennent presque surréalistes ! A l’heure où l’on cherche à miniaturiser sur des cartes minuscules l’intégration de la technologie de réception du Li-Fi2 qui pourrait bientôt connecter nos tablettes et smartphones à l’internet, difficile de visualiser une carte perforée !

    Il était une fois… en 1728 naissait la carte perforée !

    C’est en 1725 qu’un certain Basile Bouchon invente le concept de carte perforée dont la première vie se fera dans les orgues de barbarie. Dès 1728, des cartes perforées reliées entre elles viennent remplacer les rubans papier (plus fragiles) utilisés jusque-là dans les métiers à tisser. Jacquard perfectionne le système en 1801, ce qui vaudra à ses métiers d’être adoptés dans le monde entier.

  • Le datagramme de Louis Pouzin à l’aune de l’Internet

    datagrammeInventeur du datagramme,
    Louis Pouzin a posé une des premières pierres de l’internet

    Qu’est-ce que le datagramme ?

    A l’ère du Big Data, peut-être avons-nous un peu oublié la naissance des « paquets de données » ! Aussi  faut-il commencer par expliquer ce qu’est le « datagramme » : « paquet de données dans un réseau informatique utilisé par des protocoles orientés non connectés tel que : IPX ou UDP ». La transmission de ce paquet de données encapsulées est dite « non fiable », parce qu’il n’est pas possible de savoir s’il arrive à destination. Le processus est utilisé en informatique : envoi d’un « bloc de données » à une fonction interne de l’ordinateur. Il s’utilise également dans le formatage de fichiers, de compression d’archives ou d’encapsulation de vidéos par exemple. Le concept datagramme a été inventé par Louis Pouzin, avec la collaboration de Michel Monpetit1.

  • L’e-sport, une nouvelle page d’histoire pour le jeu vidéo…

    Du premier jeu vidéo à l’e-sport, pratique compétitive du « gaming »

    SpaceWar-EsportLa pratique compétitive du jeu vidéo, aussi appelée « e-sport », vient d’acquérir une reconnaissance et un cadre réglementaire légal. L’Etat fait ainsi de l’e-sport un sport comme les autres…

    Le jeu vidéo s’est inscrit dans l’histoire de l’informatique dès ses premiers pas ! Comme nous l’avions évoqué en abordant l’histoire des premiers jeux vidéo Pong et SpaceWar, on peut même dire que « le jeu a largement contribué à stimuler la créativité des informaticiens pour offrir aux machines notamment plus d’interactivité et de puissance ».

    Petite piqure de rappel, le premier exemple vient de SpaceWar, en 1962… Pour ce premier jeu à tourner sur ordinateur, exit la fonction « marche-arrêt » des machines de l’époque ! C’est à ce jeu que l’on doit ce geste machinal de mettre en marche un ordinateur ! A l’origine, cette fonction faisait intervenir un technicien et prenait plusieurs minutes… Or, pour faire tourner le jeu, il faut une machine autonome, que l’on doit pouvoir mettre en marche et éteindre, bref un « bouton on-off » !

  • Twitter, 320 millions de Twittos et 10 bougies…

    10ans-twitterTwitter, 10 ans déjà…
    Une communauté,
    des usages et des codes

    Ce sont quelques 320 millions de personnes qui peuplent aujourd’hui ce réseau social, pourtant pour le moins atypique quand, en 2006, l’oiseau bleu pointe le bout de son bec ! 140 caractères pour parler au monde, un défi !

    Dix ans plus loin, l’oiseau bleu règne sur un monde qui a ses usages, ses codes, à base de néologismes, d’acronymes… Parmi les résidents de la Twittosphère, 80% sont actifs et certains « addicts » au fil d’actualité de leur compte Twitter.

  • Ray Tomlinson nous a laissé le mail et l’arobase…

    Ray-TomlinsonL’inventeur de l’email et de l’@ s’en est allé

    C’était en 1971, un ingénieur de la société Bolt Beranek and Newman (qui travaille au service du Gouvernement américain sur le projet Arpanet), met au point deux programmes qui vont changer nos vies… Cet ingénieur, c’est Raymond Samuel Tomlinson. En 1971, il ne le sait pas encore, mais c’est grâce (ou à cause…) de lui que, depuis quatre décennies, nous passons chaque jour un temps certain à dépouiller nos mails ! Ray Tomlinson est décédé le 5 mars à l’âge de 74 ans.

    Vinton Cerf, co-inventeur (avec Robert Kahn) du protocole TCP/IP, et actuellement vice-président chez Google l’a annoncé ainsi sur Twitter :

  • Langage informatique… savoir coder, une longue histoire !

    CIGREF-infographie-langages-informatiqueAvant d’entrer à l’école, près de 2 siècles d’histoire du langage informatique…

    Apprendre à coder dès l’école est une question récurrente depuis que le numérique investit nos vies ! Mais c’est une petite révolution culturelle, quand on se souvient de l’image rébarbative que véhicule le langage informatique depuis l’origine de l’ordinateur… Si vous avez plus de 40 ans et que vous vous êtes assis devant un ordinateur dans les années 70, vous avez encore sans doute en mémoire ce léger pincement de cœur tout le temps où l’écran déroulait son interminable verbiage binaire !

    Mais au fait, coder, c’est quoi au juste ? Pour faire simple, coder c’est écrire un langage de programmation pour communiquer avec l’outil informatique, créer une application, afficher des pages internet… Si les finalités numériques sont infinies, le code en est le langage initial. Comme il existe plusieurs langues pour s’exprimer entre humains (français, anglais, breton, argot…), il existe plusieurs langages de programmation informatique pour indiquer aux outils numériques ce qu’ils devront faire quand ils seront un logiciel, un smartphone, un régulateur de vitesse, un jeu vidéo, une page web, un drone…

  • Un petit regard décalé sur l’histoire d’Internet !

    internet-de-l-epoqueUn clip vidéo sur l’époque où la vidéo n’était pas encore sur Internet !

    Aujourd’hui on « surfe » naturellement sur le web… mais il fut un temps où l’on « ramait » parfois péniblement ! Les « YouTuber » nés avec le monde au fond de la poche, accessible à toute heure du bout du doigt, découvriront peut-être dans ce clip qu’il y avait une boule dans le ventre de la souris informatique, et ce que pouvait avoir d’agaçant le biiiiip sans fin d’un modem 56K !

    Sur ces pages, le CIGREF retrace l’histoire imbriquée des technologies et des usages liés à l’informatique, sans laquelle internet, le numérique…  n’existeraient pas. Voici un regard un peu décalé porté sur cette histoire fantastique qui en 4 décennies seulement a changé le monde…