Technologies informatiques

  • A l’origine de l’informatique, une carte perforée…

    carte-perforeeQuand la carte informatique était perforée et en carton !

    Plus nous avançons dans le monde numérique, plus grandit le nombre de voix artificielles qui accompagnent nos balades sur le web : chatbot1 par-ci, intelligence artificielle par-là… Plus le temps passe et plus il devient difficile de ramener dans nos mémoires le souvenir des origines de l’informatique !

    Alors, si l’on remonte aux sources, avant même l’informatique populaire, à celle qui était réservée à des communautés (chercheurs, militaires…), certains des premiers objets de l’informatique deviennent presque surréalistes ! A l’heure où l’on cherche à miniaturiser sur des cartes minuscules l’intégration de la technologie de réception du Li-Fi2 qui pourrait bientôt connecter nos tablettes et smartphones à l’internet, difficile de visualiser une carte perforée !

    Il était une fois… en 1728 naissait la carte perforée !

    C’est en 1725 qu’un certain Basile Bouchon invente le concept de carte perforée dont la première vie se fera dans les orgues de barbarie. Dès 1728, des cartes perforées reliées entre elles viennent remplacer les rubans papier (plus fragiles) utilisés jusque-là dans les métiers à tisser. Jacquard perfectionne le système en 1801, ce qui vaudra à ses métiers d’être adoptés dans le monde entier.

  • Le datagramme de Louis Pouzin à l’aune de l’Internet

    datagrammeInventeur du datagramme,
    Louis Pouzin a posé une des premières pierres de l’internet

    Qu’est-ce que le datagramme ?

    A l’ère du Big Data, peut-être avons-nous un peu oublié la naissance des « paquets de données » ! Aussi  faut-il commencer par expliquer ce qu’est le « datagramme » : « paquet de données dans un réseau informatique utilisé par des protocoles orientés non connectés tel que : IPX ou UDP ». La transmission de ce paquet de données encapsulées est dite « non fiable », parce qu’il n’est pas possible de savoir s’il arrive à destination. Le processus est utilisé en informatique : envoi d’un « bloc de données » à une fonction interne de l’ordinateur. Il s’utilise également dans le formatage de fichiers, de compression d’archives ou d’encapsulation de vidéos par exemple. Le concept datagramme a été inventé par Louis Pouzin, avec la collaboration de Michel Monpetit1.

  • Matti Makkonen est décédé laissant le SMS orphelin

    Matti-Makkonen-SMSMatti Makkonen laisse le #SMS orphelin 🙁

    Le « père du SMS » est décédé le 26 juin, à l’âge de 63 ans. Matti Makkonen, ingénieur Finlandais, avait eu l’idée de ce petit message court en 1984, lors d’une conférence sur les télécoms à Copenhague, au Danemark.

    Pourtant le premier SMS (Short Message Service) a été envoyé huit ans plus tard, le 3 décembre 1992. Et selon Matti Makkonen lui-même, « le vrai lancement du service c’est quand Nokia a sorti le premier téléphone qui permettait l’écriture de messages », autrement dit le Nokia 2010 en janvier 1994.

  • Géolocalisé ? Quelle histoire… de GPS !

    Histoire-GPSLes premiers pas du GPS, héritier de satellites !

    Avec les usages numériques, de plus en plus de services, applications en tous genres, incitent à notre géolocalisation. Au-delà de la fonction basique d’itinéraire, des applications quasi vitales permettent désormais une surveillance médicale. D’autres, très fonctionnelles, proposent par exemple de retrouver ou bloquer son smartphone. Et certaines invitent à des fonctions plus « accessoires » comme  la mise en relation d’amis, etc. Ces fonctionnalités transitent via les appareils GPS (Global Positioning System). Cette histoire technologique commence en 1957…

    Spoutnik, premier gène de GPS…

    Le GPS est l’émanation d’un système de navigation par satellite. Or, Spoutnik, le premier satellite, a été lancé en 1957 par les Russes. On est dans un contexte de Guerre Froide. En réponse, les Américains travaillent à un programme permettant le positionnement terrestre d’engins mobiles à partir d’émissions radio émanant d’un satellite.

  • Le clavier informatique d’hier à aujourd’hui

    claviers-informatiqueLe clavier informatique,
    un périphérique toujours
    « indispensable » !

    Dès sa naissance, l’ordinateur s’est approprié ce périphérique qui a su se rendre indispensable… Aujourd’hui encore, malgré le tactile embarqué dans nos objets connectés mobiles, certains restent accros et ne sauraient s’en passer !

    Un des premiers besoins de l’informatique naissante, ce fut l’écriture de lignes de codes pour communiquer avec la machine. Parce qu’un ordinateur, c’est bien, mais si on n’avait pas été en mesure d’entrer en contact avec lui, de lui donner des instructions, avant même d’en apprécier les potentiels, ce n’est pas pour son seul design 😉 ! qu’il se serait inscrit dans l’histoire de notre société, jusqu’à en influencer sa culture

  • World Wide Web, toute une histoire !

    www-NeXTNaissance des 3 célébrissimes
    « WWW »…

    La culture numérique change notre vie, notre façon de travailler, et même au soleil estival, certains restent connectés… La faute à ? A ces 3 consonnes sans doute les plus utilisées de la planète : WWW !

    T-berners-leeA l’origine de cette célébrité du « World Wide Web », un homme, Tim Berners-Lee, informaticien du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire). En mars 1989, il rédige un projet. Son idée est de pouvoir échanger et partager de l’information avec ses collaborateurs. Le CERN rassemble en effet une communauté de scientifiques venant d’universités réparties dans 80 pays du monde. Leur besoin d’échanger de communiquer le plus facilement possible est primordial. 

  • Cloud computing, histoire de l’informatique en nuages

    infographie-cigref-histoire-cloud-computingPour qu’aujourd’hui l’informatique s’élève vers les nuages, qu’elle devienne « cloud computing »1, il lui a fallu commencer par sortir de terre et gravir quelques étapes ! Et certaines ascensions furent plus rudes que d’autres…

    Faire entrer l’informatique dans l’inconscient collectif…

    Une des premières étapes, peut-être la plus importante, aura été l’entrée de l’informatique dans le système économique mondial. Inventer une technologie relève de génies individuels, voire de volontés et de talents d’équipes, de microcosmes motivés. Faire émerger et ressentir cette technologie comme une évidence dans l’inconscient collectif, dépend d’une alchimie beaucoup plus complexe ! En France, un « coup de pouce » à cette prise conscience fut certainement l’ouvrage de Pierre Lhermitte : « Le pari informatique », publié en 1968. Mandaté par le Conseil Economique et Social, Pierre Lhermitte s’était rendu aux Etats-Unis pour « étudier l’état le plus avancé et le plus développé à la fois de l’électronique mise au service de l’information, que l’on appelle dans ce cas informatique ».  Dans le prolongement, convaincu que l’informatique de gestion « va prendre une place de plus en plus importante et surtout va transformer et l’entreprise, et la société », en août 1970, il crée le CIGREF, association d’entreprises, pour : « rassembler les grandes entreprises françaises utilisatrices d’importants systèmes informatiques, de façon à promouvoir en commun les conditions d’emploi les plus efficaces de ces matériels ».

    Mais rien ne serait arrivé sans quelques personnages, inventifs, visionnaires, tenaces… 

  • Poisson d’avril de geek… ou pas ?

    poisson-avril-geekQuand la date du 1er avril s’affiche sur le calendrier, chacun scrute ce qui se dit, se fait, s’écrit, se publie… à la recherche de la mystification du jour !

    Naturellement, le monde de l’informatique, du web, n’échappe pas à cette tradition. Chacun le sait, les geeks sont de grands farceurs 😉 devant leurs claviers !

    Traditionnellement, les forums et sites geeks se lâchent ! Les idées de blagues s’échangent sans modération pour le 1er avril. 

  • Safari, naissance d’un navigateur façon Steve Jobs

    Safari, le navigateur web d’Apple a 10 ans…

    Safari a fait sa première apparition à l’écran le 7 janvier 2003… Une naissance qui s’est préparée dans le secret pour un lancement en fanfare à la façon Steve Jobs ! C’est en effet lors de sa keynote au MacWorld 2003 que Steve Jobs a présenté le navigateur d’Apple le désignant comme : « The turbo brother for Mac OS X » !

    Pour la petite histoire, Safari a failli s’appeler “Freedom”,

  • Roland Moreno laisse la carte à puce orpheline

    Roland Moreno, inventeur français particulièrement créatif, parfois surnommé « Professeur Nimbus », est décédé hier, 29 avril 2012, il avait 66 ans. Atypique, autodidacte passionné d’électronique, il a inventé en 1974 une des technologies les plus utilisées au monde, la carte à puce. On retrouve cette discrète carte à puce dans d’innombrables technologies indispensables à nos usages numériques quotidiens, qu’elle s’appelle carte SIM, carte Vitale, carte bancaire, carte de stationnement, passe Navigo, ou autres décodeurs télé, Moneo ou Velib’… la carte à puce est partout !

    Histoire secrète de la carte à puce

    Roland Moreno a publié en 2001, l’histoire de son invention de la carte à puce, faite en découvrant dans la presse spécialisée comment stocker des informations sur un support, sans avoir à recourir à un apport d’énergie