Firefox, 10 ans déjà !

10ans-firefoxHistoire d’un navigateur né de l’esprit originel du web : libre et participatif !

Firefox est né officiellement le 9 novembre 2004, après une période de gestation de deux ans. Deux ans, il fallait bien cela pour réussir le navigateur que nous utilisons tous (ou presque) ! Mais surtout pour mener à bien un projet open source, basé sur le volontariat de centaines de bénévoles.

Cette idée s’amorce au printemps 2002, sous forme expérimentale, au sein de ce qui va devenir la Fondation Mozilla, organisme à but non lucratif dont la mission sera de « préserver le choix et l’innovation sur internet ». Cette fondation voit le jour à Mountain View, en Californie, grâce à des dons de sociétés du web comme AOL ou encore Google.

Firefox… Un petit nom difficile à trouver !

Une première version du navigateur est proposée le 23 septembre 2002. Elle est baptisée « Phoenix ». Ce nom restera jusqu’en avril 2003. Mais ce Phoenix n’est pas le premier. C’est déjà le nom d’une marque de BIOS. 

Un autre nom est alors proposé : « Firebird », mais là encore, un autre « oiseau de feu » occupe déjà le ciel des logiciels libres, pour la gestion de bases de données.

La Fondation Mozilla propose alors un nom composé pour son navigateur : « Mozilla Firebird ». La famille de développeurs qui pouponne le jeune navigateur n’est pas enthousiaste. Il sera finalement renommé « Mozilla Firefox » ! Et cette fois, le « renard de feu » est le seul animal de cette espèce à occuper le monde de l’informatique. Il peut garder ce nom !

Une belle croissance !

A l’époque, c’est Internet Explorer qui domine le monde des navigateurs. Mais très vite, Firefox a la cote auprès des communautés de développeurs. Il séduit également les internautes, en particulier les jeunes mais aussi les entreprises et les institutions. Il faut dire que le mythique « IE », installé d’office sur les machines équipées de Windows, a notoirement été la cible de pirates infiltrant ses nombreuses de failles de sécurité pour inonder le web de virus et de spywares.

En 2008, Firefox franchit le seuil de 500 millions de téléchargements. Sa version 3 détiendra même le record des téléchargements en 24 heures. Ce record lui vaut de figurer au Guinness des records pour ses 8.002.530 installations le même jour.

Il faut dire que Firefox a fait preuve d’innovation ! Il propose une barre d’adresse intelligente, la navigation par onglets, un lecteur de flux RSS, des marque-pages dynamiques, etc. Il propose aussi aux internautes de personnaliser leur interface graphique, des thèmes gratuits et validés par Mozilla sur le plan de la sécurité ainsi que des extensions que la communauté de développeurs livre au fur et à mesure de sa créativité !

Un code source ouvert et des normes W3C…

Ce qui a également fait le succès de Firefox, c’est sans aucun doute le fait qu’il se démarque totalement d’Internet Explorer dont le code source est jalousement gardé par Microsoft. Mozilla communique celui de Firefox proposé sous la tri licence MPL, GPL et LGPL. De ce fait, les développeurs peuvent le reprendre et l’optimiser selon leurs besoins et usages.

Autre avantage, Firefox intègre le moteur de rendu Gecko qui lui permet de respecter les normes du W3C. Le surf est plus rapide, plus sûr et respectueux des mises en page des sites web correctement développés.

Le navigateur évolue aussi au rythme des correctifs et améliorations de la communauté. Sa version 3.0, baptisée « Gran Paradiso » proposée le 17 juin 2008, intègre quelques 15.000 améliorations. Un autre mise à jour du navigateur est proposée le 30 juin 2009, sous le nom de baptême « Shiretoko ». Elle propose un mode de navigation privée qui permet de surfer sans laisser de traces. Sa barre d’adresse est également dotée de l’écriture intuitive qui permet de se passer des services d’un moteur de recherche pour accéder aux sites. Cette fonction n’est pas une première, elle équipe déjà Chrome, le navigateur concurrent de Google depuis 2008.

Un partenariat Mozilla – Google reconduit !

Pour continuer d’exister, libre et gratuit, quelques moyens restent cependant indispensables ! En décembre 2011, se pose la question de savoir si Google va ou non reconduire la contribution qu’il verse à Mozilla pour que la page de son moteur de recherche s’affiche par défaut à l’ouverture de Firefox. Il faut dire que Chrome, le navigateur concurrent de Google, est en pleine croissance et en passe de ravir la position de leader de Firefox.

Mais Google reconduit son partenariat, via une contribution de 300 millions de dollars pendant trois ans.

Bon anniversaire Firefox !… qui sait pour dix ans encore ?

ligne-grise

Catégories
0 Comments
0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire