Langage informatique… savoir coder, une longue histoire !

CIGREF-infographie-langages-informatiqueAvant d’entrer à l’école, près de 2 siècles d’histoire du langage informatique…

Apprendre à coder dès l’école est une question récurrente depuis que le numérique investit nos vies ! Mais c’est une petite révolution culturelle, quand on se souvient de l’image rébarbative que véhicule le langage informatique depuis l’origine de l’ordinateur… Si vous avez plus de 40 ans et que vous vous êtes assis devant un ordinateur dans les années 70, vous avez encore sans doute en mémoire ce léger pincement de cœur tout le temps où l’écran déroulait son interminable verbiage binaire !

Mais au fait, coder, c’est quoi au juste ? Pour faire simple, coder c’est écrire un langage de programmation pour communiquer avec l’outil informatique, créer une application, afficher des pages internet… Si les finalités numériques sont infinies, le code en est le langage initial. Comme il existe plusieurs langues pour s’exprimer entre humains (français, anglais, breton, argot…), il existe plusieurs langages de programmation informatique pour indiquer aux outils numériques ce qu’ils devront faire quand ils seront un logiciel, un smartphone, un régulateur de vitesse, un jeu vidéo, une page web, un drone…

machine-nalytique-BabaggeUne femme invente le premier langage informatique !

Si la place des femmes dans les métiers du numérique reste encore inférieure à 30%, paradoxalement, le premier langage de programmation a été conçu en 1842 par une femme, Ada Lovelace. Elle rédige le premier algorithme exécutable par une machine, la machine analytique de Charles Babbage dont les concepts seront à l’origine des premiers ordinateurs. Cette machine est en effet capable de réaliser une série de calculs inscrits sur des cartes perforées.

Les premiers ordinateurs arrivent dans les années 1940. Ils sont lents et très limités en capacité de mémoire ce qui impose une écriture des programmes adaptée, souvent ajustée « à la main ». C’est le cas de l’ENIAC. Six femmes dirigent sa programmation : Marlyn Meltzer, Ruth Teitelbaum, Frances Spence, Kathleen Antonelli, Jean Bartik et Betty Holberton. Elles sont responsables de son programme central (le « Master Programmer ») qui gèrent les fonctions de l’ordinateur central. Mais elles doivent compléter cette programmation en recâblant les différents éléments de la machine elle-même qui occupe une surface de 72 m². Sans mode d’emploi, elles doivent ainsi manipuler plus de 3000 commutateurs et des centaines de câbles pour faire circuler correctement les données du calculateur.

Les langages de programmation et leurs auteurs…

Dix ans plus tard, en 1954, John Backus, ingénieur chez IBM, invente le langage FORTRAN (FORmula TRANslator). Ce langage informatique de haut niveau sert principalement pour le calcul scientifique. De nombreuses bibliothèques scientifiques sont écrites avec ce langage de programmation, toujours utilisé grâce à d’importantes évolutions qui ont permis d’adapter ce langage.

Il sera suivi de LISP (LISt Processor), inventé par John McCarthy Père de l’Intelligence Artificielle »), langage spécialisé dans le traitement des listes. Suivi également en 1959 de COBOL (COmmon Business Oriented Language) créé par le Short Range Committee, comité où figure notamment Grace Hopper (femme de l’informatique doodlisée en 2013). Ce langage est quant à lui spécialisé dans la programmation d’application de gestion.

En 1972, Niklaus Wirth, après avoir participé à l’écriture de différentes versions du langage ALGOL crée un nouveau langage, simple, le PASCAL. Ce langage s’inspire de ses travaux sur l’ALGOL-W. Ce langage de programmation bénéficie d’une syntaxe claire particulièrement adaptée à l’enseignement. Limité à l’origine, le PASCAL sera développé pour en faire un langage complet et efficace. Il sera utilisé pour le système d’exploitation des ordinateurs Apollo, la première version d’Adobe Photoshop et aussi une partie du système du Macintosh.

C’est également en 1972 que Dennis Ritchie écrit le LANGAGE C, sans doute un des langages les plus utilisés. Ecrit pour UNIX dans les Laboratoires Bell avec Ken Thompson, auteur d’un premier « Langage B ».

Au cours des années 70-80, les langages informatiques se multiplient. En 1983, on note l’apparition de C++, écrit par Bjarne Stroustrup, un langage de programmation compilé, plus tard normalisé par l’ISO.

L’Objective-C, écrit par Brad Cox, est un langage de programmation orienté objet réflexif. Le premier système d’exploitation à l’utiliser a été NeXTSTEP, de la société NeXT, fondée par Steve Jobs. Il est ensuite utilisé dans les systèmes d’exploitation d’Apple.

En 1987, Larry Wall présente le langage PERL afin de traiter les informations textuelles en agissant sur l’aspect général de séquences de texte.

En 1991, le programmeur Guido van Rossum écrit sur son ordinateur personnel la première version d’un langage orienté objet et multiplateformes. C’est parce qu’il est fan de la série télévisée Monty Python qu’il baptise ce langage « PYTHON » !

PHP (Hypertext Preprocessor), voit le jour en 1994. Créé par Rasmus Lerdorf pour faire son propre site web, ce langage destiné à la création de pages internet dynamiques a permis la création de nombreux sites célèbres comme Wikipedia, Facebook, YouTube et bien d’autres !

En 1995, James Gosling et Patrick Naughton créent JAVA avec comme objectif de garantir la portabilité des applications développées sur plusieurs systèmes d’exploitation : UNIX, Windows, Mac OS ou GNU/Linux, avec un minimum de modifications.

La même année, Brendan Eich écrit JAVASCRIPT, langage destiné à étendre les fonctionnalités de pages web dynamiques, notamment pour une interactivité utilisateur : soumission de formulaires,  animations, etc…

En 2011, le langage RUBY, écrit par Yukihiro Matsumoto, est standardisé au Japon. Le Japonais avait entrepris la conception de ce langage orienté objet et multi-paradigme en 1993.

Ces langages de programmation se retrouvent au classement annuel de 2015 proposé par l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), association mondiale de professionnels techniques. Leur classement, qui repose sur une base de près de 150 langages, retient parmi les meilleurs JAVA, C, C++, PYTHON, PHP, JavaScript…

Ligne

Catégories
8 Comments
  1. William

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce retour en arrière très instructif.

    Heureusement qu’il y a des gens qui connaissent les langages de programmation et qui font les programmes pour nous ! Il y a encore des irréductibles qui veulent tout faire par eux-mêmes mais vivement des plateformes et des sites comme Shopify, Kingeshop, BigCommerce pour lancer une boutique en ligne ou Blogger, WordPress pour lancer un blog !!!

  2. Isabelle

    Impressionnant … le premier langage de programmation remonte à 1842 et il a été fait par une femme en plus ! Un tout grand merci pour ce cours d’histoire très intéressant.

    Isabelle

  3. Evan

    Bonjour et merci pour le cours d’histoire !

    Nous qui croyons avoir tout inventé, voilà un petit retour à la réalité et à l’humilité !

    Evan

  4. Qui peut inventer un.langage de programmation incluant les instructions d’autoprotection, détection des attaques, protection des données, cryptage, authentification et identification, réaction…
    Pour une future startup

  5. Jim

    Bonjour, les gens sont créatifs et ingénieux, pas surprenant que le concept de langage de programmation existe depuis si longtemps.
    Merci pour votre article,
    Jim

  6. Laurent

    Bonjour,
    Article passionnant (et nostalgique 😉 )
    Il manque Prolog qui a quand même connu son heure de gloire et a fait l’objet d’une normalisation ISO…

  7. Luc

    Bonjour ;
    Petit article sympathique, surtout pour les vieux briscards du clavier ^^
    Mais pas un mot sur Smalltalk !
    LE père des langages à objets, développé aux laboratoires Xerox vers 1972, avec IDE, interface graphique multifenêtrée, introduisant design-patterns et MVC.
    Qu’il lui soit ici rendu hommage, même s’il a été terrassé par JAVA qui a pillé la plupart (mais hélas pas tous) de ses concepts.

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire