Super Mario Bros. sur les écrans depuis 30 ans !

Mario, héros de jeu vidéo, acteur de la culture d’internet…

super-mario-brosSuper Mario Bros., le « petit casseur de briques » né il y a trente ans sur les écrans et consoles de jeux, a certainement marqué la culture d’internet. Depuis les années 80, il est un des personnages les plus présents sur les plateformes vidéos.

Et puis, Mario n’a-t-il pas inventé le « cloud » avant l’heure quand les « nuages-buissons » dans le jeu deviennent symboles de révélations… Et, au même titre que certaines répliques cultes du cinéma, quel joueur ne se souvient de cette phrase qui s’affiche à l’issu de chaque niveau : « Désolé Mario, la princesse est dans un autre château » ! Quoi qu’il fasse en effet, Mario voit sa belle, la princesse Peach, retomber aux mains du méchant Bowser. Le voilà donc obligé d’affronter de nouvelles épreuves, casser des briques, manger des fleurs… investir de nouveaux châteaux !

super-mario-b-jeuxQuelques souvenirs de l’histoire de Super Mario

En réalité, le personnage de Mario est né en 1981 dans le jeu Donkey Kong, l’un des premiers jeux de plateformes, créé par Nintendo. Dans ce jeu Mario, alors appelé Jumpman, doit secourir une demoiselle capturée par Donkey Kong, le gorille. Ces deux personnages sont apparus sous la plume du game designer, Shigeru Miyamoto. Ce jeu fut dès le départ un très grand succès, régulièrement mis en scène sur les plateformes vidéos.

En 1985, lorsque la firme japonaise décide  de faire de Mario le héros à part entière d’un nouveau jeu, elle ne s’attend pas nécessairement au succès qu’il va remporter. En effet, Super Mario Bros. ne présente rien de sensationnel. Mais l’ambiance est là, portée à la fois par une multitude de secrets à découvrir à travers le Royaume Champignon, par des personnages « ni trop ni trop peu », Mario et son frère Luigi, et par un défi au meilleur temps pour franchir les quatre niveaux de chacun des huit mondes et par une musique composée par Kōji Kondō, depuis devenue emblématique des jeux vidéos. De monde en monde, les deux frères plombiers affrontent les méchantes tortues pour sauver la princesse Peach des griffes du méchant Bowser !

Ainsi, dès l’origine, Super Mario Bros. contient tous les ingrédients des générations de jeux vidéos : les passages secrets à découvrir, des trésors à collecter pour gagner des vies, des objets mystères, des personnages dont la taille s’adapte aux défis à relever, et autres éléments improbables comme les célèbres briques qui, une fois cassées, libèrent des sous ou des haricots magiques…

Le design du personnage répond quant à lui au contexte graphique des années 80, c’est-à-dire des définitions d’écrans limitées en nombre de pixels et de couleurs. Le gros nez et la moustache de Mario permettent d’identifier facilement le visage du personnage de même que sa salopette bleue  et sa chemise rouge de repérer sans effort ses mouvements. La casquette achève le portrait pour masquer l’inertie des cheveux dont les mouvements seraient impossibles à rendre.

Le premier jeu Super Mario Bros sorti en 1985 sera vendu à plus de 40 millions d’exemplaires. Au cours de ces trente ans, ce sont plus de 300 millions d’exemplaires des différentes versions de jeux qui seront vendues. La popularité de Super Mario se matérialise aussi par un sondage qui aurait fait de lui, en 1992, le personnage imaginaire le plus connu des enfants devant Mickey.

Décliné de mille et une manières, Super Mario Bros. a même fait l’objet d’un film…

Ligne

Catégories
Un commentaire
  1. Isabelle

    Bonjour,

    Que de souvenir relié à ce petit personnage sympathique ! Je ne savais pas que c’était si vieux par contre, Mario bros existe depuis les années 1980, je croyais qu’il avait été inventé dans les années 1990.

    Isa

0 Pings & Trackbacks

Répondre à Isabelle Annuler la réponse