• Grace Hopper « doodlisée » !

    Des « femmes de l’informatique », il y en a peu ! Alors, quand l’une d’entre elle est « doodlisée » il faut le souligner !

    Un Doodle1 célèbre donc aujourd’hui l’anniversaire de naissance de Grace Murray Hopper, une de ces femmes à qui l’informatique doit beaucoup…

    Doodle-Grace-Hopper

    L’informatique doit beaucoup à Grace Hopper !

    Grace-HopperDocteur en informatique, diplôme obtenu en 1934 à l’université Yale, Grace Hopper rejoint la marine américaine où elle va programmer le Harvard Mark I.  Elle contribue ensuite à la conception du premier compilateur UNIVAC I.

    Grace Hopper est de nouveau sollicitée par la marine américaine pour reprendre le langage informatique de son réseau.

  • Devoir de mémoire numérique

    Depuis 3 ans, « Histoire CIGREF » reconstitue sur ces pages la mémoire de l’histoire de l’informatique et des systèmes d’information pour en retracer les chemins, en rassembler les acteurs, rendre hommage à ses grands personnages.

    Devoir de mémoire numérique
    pour le centenaire de la Grande Guerre !

    centenaire-14-18Centenaire de la Grande Guerre oblige, une fois n’est pas coutume, inversons la démarche ! Plutôt que de pérenniser la mémoire de l’informatique, contribuons avec elle aujourd’hui, à rendre hommage à des personnages anonymes auteurs d’une grande page d’Histoire !

    Quand s’installe une nouvelle Culture Numérique, pourquoi ne pas utiliser ses technologies, la nouvelle dimension qu’elles offrent à l’information, à la mémoire, pour y inscrire cette page d’histoire ? C’est pourquoi nous relayons la démarche « Grande Collecte » entreprise par « la Mission du Centenaire ». Elle « invite les Français à partager leurs archives personnelles datant de la guerre 14-18 ». Cette Grande Collecte se déroule actuellement jusqu’au 16 novembre. Elle invite chacun qui posséderait des lettres, documents, cartes postales, etc. à les apporter pour qu’ils soient numérisés. Ces écrits privés, familiaux, constituent un véritable trésor historique, que ce soit par leur valeur sentimentale, mais aussi en complément des documents rassemblés par les historiens. Ils méritent d’être conservés pour enrichir l’Histoire. Une fois numérisées, ces souvenirs peuvent être récupérés par leurs propriétaires ou donnés aux organismes assurant localement la Grande Collecte.

    Autre devoir de mémoire :
    la Grande Guerre et ses « anciennes technologies » !

    Habitués à cliquer et à voir s’afficher en quelques secondes, où que l’on soit, l’information du monde sur nos écrans tactiles, chercher à se rappeler comment circulait l’information pendant la Guerre de 14-18, exige un réel effort ! 

  • Google s’offre un retour aux sources…

    google-garageUn anniversaire pas ordinaire !

    Quand un ado veut fêter dignement ses 15 ans, pas sûr que sa première idée soit de choisir son garage… même de naissance ! Sauf si l’ado en question s’appelle Google et qu’il convoque la presse pour immortaliser ce retour aux sources !

    garage-1998Google démarre son activité le 27 septembre 1998 dans le garage d’une petite maison, au 232 Santa Margarita à Menlo Park. Susan Wojcicki, propriétaire de cette petite maison de banlieue, loue son garage à Sergei Brin et Larry Page. Ces deux jeunes diplômés de Stanford travaillent sur un moteur de recherche… Ce lieu est devenu mythique pour Google qui décide même de racheter garage et maison en 2006.

    Tandis que Google était dans son garage, le CIGREF et l’informatique des entreprises en France…

    Cela peut paraitre étrange aujourd’hui, quand on s’interroge déjà sur l’avenir des PC, des tablettes, sur le développement de la 4G, et bien d’autres visions numériques du futur… de jeter un coup d’œil dans le rétro-informatique ! 

  • Le clavier informatique d’hier à aujourd’hui

    claviers-informatiqueLe clavier informatique,
    un périphérique toujours
    « indispensable » !

    Dès sa naissance, l’ordinateur s’est approprié ce périphérique qui a su se rendre indispensable… Aujourd’hui encore, malgré le tactile embarqué dans nos objets connectés mobiles, certains restent accros et ne sauraient s’en passer !

    Un des premiers besoins de l’informatique naissante, ce fut l’écriture de lignes de codes pour communiquer avec la machine. Parce qu’un ordinateur, c’est bien, mais si on n’avait pas été en mesure d’entrer en contact avec lui, de lui donner des instructions, avant même d’en apprécier les potentiels, ce n’est pas pour son seul design 😉 ! qu’il se serait inscrit dans l’histoire de notre société, jusqu’à en influencer sa culture

  • World Wide Web, toute une histoire !

    www-NeXTNaissance des 3 célébrissimes
    « WWW »…

    La culture numérique change notre vie, notre façon de travailler, et même au soleil estival, certains restent connectés… La faute à ? A ces 3 consonnes sans doute les plus utilisées de la planète : WWW !

    T-berners-leeA l’origine de cette célébrité du « World Wide Web », un homme, Tim Berners-Lee, informaticien du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire). En mars 1989, il rédige un projet. Son idée est de pouvoir échanger et partager de l’information avec ses collaborateurs. Le CERN rassemble en effet une communauté de scientifiques venant d’universités réparties dans 80 pays du monde. Leur besoin d’échanger de communiquer le plus facilement possible est primordial. 

  • Cloud computing, histoire de l’informatique en nuages

    infographie-cigref-histoire-cloud-computingPour qu’aujourd’hui l’informatique s’élève vers les nuages, qu’elle devienne « cloud computing »1, il lui a fallu commencer par sortir de terre et gravir quelques étapes ! Et certaines ascensions furent plus rudes que d’autres…

    Faire entrer l’informatique dans l’inconscient collectif…

    Une des premières étapes, peut-être la plus importante, aura été l’entrée de l’informatique dans le système économique mondial. Inventer une technologie relève de génies individuels, voire de volontés et de talents d’équipes, de microcosmes motivés. Faire émerger et ressentir cette technologie comme une évidence dans l’inconscient collectif, dépend d’une alchimie beaucoup plus complexe ! En France, un « coup de pouce » à cette prise conscience fut certainement l’ouvrage de Pierre Lhermitte : « Le pari informatique », publié en 1968. Mandaté par le Conseil Economique et Social, Pierre Lhermitte s’était rendu aux Etats-Unis pour « étudier l’état le plus avancé et le plus développé à la fois de l’électronique mise au service de l’information, que l’on appelle dans ce cas informatique ».  Dans le prolongement, convaincu que l’informatique de gestion « va prendre une place de plus en plus importante et surtout va transformer et l’entreprise, et la société », en août 1970, il crée le CIGREF, association d’entreprises, pour : « rassembler les grandes entreprises françaises utilisatrices d’importants systèmes informatiques, de façon à promouvoir en commun les conditions d’emploi les plus efficaces de ces matériels ».

    Mais rien ne serait arrivé sans quelques personnages, inventifs, visionnaires, tenaces… 

  • WordPress, 10 ans déjà !

    WP-07Est-il pensable d’évoquer ici l’histoire de l’informatique, des systèmes d’information et des technologies numériques, le faire avec un système de gestion de contenus libre qui vient de fêter ses 10 ans, sans célébrer cet anniversaire ? Certes non !

    En effet, « Histoire CIGREF », votre site préféré 😉 ! comme nombre des sites les plus populaires en France, utilise la solution WordPress pour publier ses contenus. Cet outil est distribué depuis 2005 par Automattic, une startup américaine d’édition de logiciel fondée par l’informaticien américain Matthew Mullenweg.

  • Hotmail, la fin d’une histoire

    hotmail-outlookDepuis quelques jours, précisément le 2 mai, la célébrissime messagerie Hotmail n’est plus ! Du moins en tant que telle, puisqu’elle est maintenant intégrée au non moins réputé service de messagerie Outlook de Microsoft. Cette migration, lourde de 150 millions de Gigabits de données, représentant quelques 350 millions de comptes, a dû s’étaler sur près de six semaines !

    Retour sur l’histoire d’Hotmail

    La première messagerie Internet, accessible directement en ligne, était née le 4 juillet 1996. Date symbolique puisque le 4 juillet c’est « l’Independence Day », fête nationale aux Etats-Unis célébrant l’indépendance du pays. Symbolique au sens où l’idée de ce service de messagerie revient à Jack Smith et Sabeer Bhatia. Ces deux anciens ingénieurs de chez Apple souhaitaient en effet disposer d’un accès libre à leur messagerie depuis n’importe où : déjà la notion de mobilité ! Ils voulaient aussi un service capable de contourner les firewalls d’entreprise, offrant ainsi toute liberté aux utilisateurs.

  • Cryptologie, histoire de « l’écriture secrète »

    A l’ère des réseaux sociaux où la parole de chacun peut résonner à volonté, repousser les limites de la vie privée, secrète, avec un appétit presque inconditionnel de communication ouverte, parler de l’écriture secrète relève du paradoxe ! Parce que de tout temps, l’homme a joué avec l’écriture secrète et l’irrépressible besoin de la « décrypter »…

    cryptologieCryptologie, une vie avant l’informatique…

    Mais au fait, qu’est-ce que la cryptologie ? C’est la science du secret… enfin, ce n’est une science que depuis la naissance de l’informatique. Auparavant, c’est-à-dire depuis l’origine de l’écriture, c’était plutôt un art ! Un art de jouer avec l’écriture, y cacher un message : la cryptographie, et s’efforcer de le découvrir : la cryptanalyse.

    Un des premiers documents connu recelant un secret enfoui dans l’écriture est une tablette, pas encore tactile… mais en argile ! Réalisée par un potier qui y avait dissimulé sa recette de fabrication en jouant sur l’orthographe des mots et en supprimant des consonnes… Il a « joué », à l’exemple des scribes égyptiens qui s’amusaient avec les mots et parfois même les hiéroglyphes inscrits sur les tombes !

  • Poisson d’avril de geek… ou pas ?

    poisson-avril-geekQuand la date du 1er avril s’affiche sur le calendrier, chacun scrute ce qui se dit, se fait, s’écrit, se publie… à la recherche de la mystification du jour !

    Naturellement, le monde de l’informatique, du web, n’échappe pas à cette tradition. Chacun le sait, les geeks sont de grands farceurs 😉 devant leurs claviers !

    Traditionnellement, les forums et sites geeks se lâchent ! Les idées de blagues s’échangent sans modération pour le 1er avril.